Déjections fatales

S’il n’y avait pas eu ces petits agrégats noirs sous le lilas pas encore roussi (des graines ? impossible), je n’aurai pas tourné mon regard vers cette chenille vert pomme.

Elle a fini son festin dehors sans que j’aie pu identifier à quel papillon elle laisserait place.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s