Un bout de littoral, la nostalgie du touriste

Le littoral de fleuve-mer, ici à Sainte Anne des monts, nous manque déjà.

A Montréal, il y avait aussi les étangs des parcs, comme au parc Lafontaine, très fréquenté pendant la canicule.

Les bassins parisiens font grise mine à côté, il manque cette foule à carrés rouges qui festoie gentiment.
Heureusement qu’on rejoint bientôt les littoraux limousins. Un peu comme le Québec, en plus tassé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s