orangé de saison – sans rime

20140110_vaches_eric

Pour la rime, ces limousines auraient dû être des moutons. Les vaches du voisin tournées vers le couchant, ça ne rime pas en « on ». Les trois points dans le champ d’en face sont une laie et deux marcassins en fuite ; les sangliers retournent les champs en ce moment, et parfois les jardins, pour déterrer des châtaignes, des glands, des noisettes de terre et autres victuailles.

Publicités

Une réflexion sur “orangé de saison – sans rime

  1. virgninia woolf janvier 23, 2014 / 2:12

    chère amie, quel plaisir de te voir en couleurs ! j’ai acheté hier « C’est toujours ça » sorti en aout dernier, et c’était un peu comme reboire une bière en ta compagnie ! Quand seras-tu en région parisienne de nouveau ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s