Plie

carrelet

Depuis le mois dernier, on trouve plein de carrelets chez les poissonniers. C’est bon, pas cher, et presque aussi fin que la sole. Mais les limandes sont plus charnues, m’expliqua t-on : elles sont pleines d’oeufs, alors que les carrelets comme celui-ci, qui se reproduisent plus tard, sont maigrichons comme de jeunes amoureux frétillants. On se demande ce qui correspond le mieux à une « pêche durable » : si l’on veut continuer à se régaler de plies et de limandes dans les années à venir, vaut-il mieux manger des mères pleines, ou des reproducteurs qui ne se sont pas encore reproduits ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s