Coq en cage

Une foire à Peyrat, ce lundi. Ente les stands de plantes et de vêtements, au milieu de la place, un étal de primeurs et un autre avec quatre cages de volailles vivantes. Le temps de croquer ce coq hollandspiel, le vendeur s’éclipse, car les caméras de France 3 débarquent et on se retrouve vite inclus dans leurs plans d’ambiance. J’en fais autant, malgré une discussion naissante avec un gars du coin qui réussit à préserver ses 8 poules des renards et des milans. Et qui a un coq « mi-nain, un peu plus gros que celui-ci. Je l’ai pesé, il fait un kilo quatre. Et il grimpe encore les poules, hein ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s