Martre morte

Pas facile de dessiner une martre : ça file vite, ça sort la nuit, et ça se méfie des humains qui ne l’apprécient guère vu les dégâts qu’elle peut faire. Je m’attendais à en voir une de près en Creuse, vu qu’on l’entend, parfois, dans les combles chez les voisins. C’est à Gentilly que cette dépouille trônait, au milieu de la rue. La martre habite aussi en ville, il y a peut-être aussi des poules à Gentilly – ou peut-être plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s