l’indice du serpolet

Un oeil averti reconnaît les fleurs violettes du thym serpolet parmi les herbes du plateau.
Et en déduit que nous sommes sur un sol acide.

Publicités

Tant et temps de veaux

Au Buisson les niches réapparaissent, c’est la saison des vêlages.

J’ai fait le veau en rentrant à la maison, en répondant un peu vite à un questionnaire de l’Union Européenne qui sonde ses citoyens de cette façon, avant de rédiger incessamment sous peu la réforme de la PAC.

Sans un média et un ami belges je n’aurai jamais eu connaissance de ce qui doit certainement apparaître dans les textes comme une consultation publique.
C’est là et le site sature parfois sous le nombre de connexions, car il ne reste qu’un jour ou deux avant la fin de la « consultation » :
http://www.food4.eu/fr/have_your_say.html

Les questions sont simplement formulées, mais moins simples pourtant que les réponses proposées (à choix pas si multiple, vu leur petit nombre).
J’ai finalement répondu à un sondage, ce qui m’arrive rarement et n’équivaut pas vraiment à une pratique démocratique.
Fallait-il s’abstenir pour autant ?
Je ne sais, je fais le veau. C’est naïf un veau, ça répond aux sondages (surtout lorsqu’ils ont prévu des réponses bisounours, c’est si mignon), ça réfléchit après.

Aujourd’hui j’ai aussi appris que les veaux (les vrais) qui ont de beaux antécédents familiaux risquent une mort précoce (plus précoce que les 8 mois de vie d’un veau de boucherie, s’entend) si le labo qui décode leur ADN les juge non valorisables pour leurs qualités génétiques.  C’est peut-être en lien avec le questionnaire, mais c’est trop long à expliquer sur écran, le temps de coucher ça sur papier je serai peut-être moins réac.

Mais pour l’instant je repense à Mouton 2.0 et ça n’a pas fini de me faire réfléchir.

la TVA, le livre, etc

100nuits, c’est fini, et 100jours aussi ! Les sites restent en ligne, mais fini les nouveautés quotidiennes.

ça va nous manquer, beaucoup plus que le président sorti.

J’ai donc fini de raconter mes râleries et autres considérations politiques sur la TVA du livre et le sens de son travail.

Au début, dans mon dernier post de 100nuits, les 12 dernières pages, mal numérotées par mes soins négligents, avaient été publiées dans le désordre sur 100nuits
Histoire de rattraper le coup, j’ai fait un pdf qui reprend cette histoire depuis le début : il pèse 10Mo (hé, 40 pages, tout de même) et il est là : https://toujoursca.files.wordpress.com/2012/05/livretvaweb.pdf

Et, grâce à l’ipade de mon papa (cf plus bas) j’ai pu constater que Macintosh ne gère pas l’affichage des niveaux de gris en pdf dans son logiciel ebooks… donc revoilà un fichier tout couleur (même le N&B) pour les malheureux utilisateurs d’apple : https://toujoursca.files.wordpress.com/2012/05/livre_tvamac.pdf

Et depuis l’équipe technique de 100nuits a remis les pages dans le bon ordre (mais il n’y a pas de téléchargement de pdf sur 100nuits, alors je le laisse ici, si ces 40 pages peuvent remplir quelques liseuses électroniques, ce sera parfait aussi).

une livre de petits pois à 5,5

Ce n’est peut-être pas trop le moment de parler politique, vu que ce sont les élections.

Mais parmi les décisions stupides ayant fait l’objet de lois sous le quinquennat qui s’achève bientôt, il y a la fameuse TVA « sociale » (qu’ils n’osent plus appeler ainsi, je crois, mais cette présentation initiale vaut son pesant de bêtise) qui relève, entre autres, le taux réduit de TVA de 5,5 à 7% pour les livres, mais aussi la restauration, l’artisanat, et quelques autres.
ça m’a un peu énervée, vu depuis mon dernier emploi précaire de libraire, donc j’en parle sur 100nuits et j’invite tout le monde à lire ça. Si ça peut vous aider à ne pas engueuler votre libraire en découvrant une hausse de quelques centimes au moment du passage en caisse, on aura peut-être contribué, ensemble, à baisser la consommation d’antidépresseurs en France.

mon petit baratin dessiné est à lire ici : http://www.100jours2012.org/100nuits/category/projets/rue-topiste/

(Mise à jour : ici https://toujoursca.wordpress.com/2012/05/12/la-tva-le-livre-etc/ )

100jours et 100nuits c’est parti

100jours, c’est reparti comme en 2007, ou presque : toujours un court-métrage documentaire et politique par jour jusqu’au soir du second tour, mais avec plus de monde, et de plus loin.

Mais encore ? 100nuits. Chaque nuit, des créations documentaires et politiques qui ne sont pas des courts métrages.

Le tout est à diffuser et à partager. En ce qui concerne 100nuits, on peut même encore participer.