Mur

lierre_mur_gravure

Heureusement, avant le mur de l’immeuble d’en face, il y a celui du jardin, son lierre, ses jeunes épeires livrées par le voisin.

Traduit en gravure au plastique perdu, c’est un peu plus brut et moins lumineux qu’en vrai.
Un premier essai qui ne fait qu’accroître mon admiration pour les gravures au bois perdu de Pavel Macek, découvert la semaine dernière à la maison du tailleu.

Une expo visible jusqu’au 17 mai, à ne pas rater, à la Maison du tailleu, place de l’église, 23000 Savennes. Tous les week-end et jours fériés de 15h à 19h et sur rendez-vous
au 05 55 80 00 59. Et le 16 mai il y aura une lecture de Valérie Rouzeau, en prime.