Cinq essais de salamandres

Capturée délicatement par Dédé alors qu’elle errait sur la route à midi, vraisemblablement dérangée par un relevé de compteur, cette salamandre s’est montrée tout à fait coopérative pour la pose. Cinq essais cependant (sans compter les croquis de Léone et d’Eiya) et rien de concluant encore. L’animal a été relâché sans encombre près de son habitat naturel (la bouche du compteur d’eau).

c’est beau ces billots

On ne peut pas ne pas les remarquer, sur les bords des routes du plateau, dans une lumière d’hiver les billots resplendissent. Souvent, ces troncs à l’horizontale nous offrent un paysage qu’ils obstruaient auparavant, dévoilé par la coupe à blanc.
C’est beau mais les habitants les regardent avec la suspicion d’une pratique industrielle : la foret progresse, les forestiers ont tendance à planter toujours la même essence à pousse rapide, qui sera exploitée d’un coup, et modifie les paysages (assombris) comme les sols (acidifiés). Toutes les forêts ne sont pas gérées de la même façon, mais les directives récentes semblent appuyer la création de pôles industriels, et favoriser la coupe des feuillus (pour planter du résineux?).
L’asso Nature sur un plateau propose, avec Pivoine, 4 journées de formation sur la forêt, c’est une très bonne idée.
C’est là : http://www.naturesurunplateau.com