Chouette calendrier de l’avent – DIY

C’est pas tout à fait la saison (surtout côté météo en ce mois d’octobre bien réchauffé climatiquement) mais comme tout arrive trop vite, voici de quoi fabriquer un chouette calendrier de l’avent pour décembre. Chouette, car j’ai dessiné une chouette chevèchette, suite à un excellent numéro du journal La Hulotte consacré à cet animal.

Le principe : un calendrier qui s’imprime sur une imprimante de bureau (format A4 à découper ensuite), en Noir et blanc ou en couleurs, au choix. Chaque jour, un animal  apparaît, il correspond à une chanson, à vous de la trouver… ou de regarder sur la petite liste qui va avec. Ce sont bien sûr plutôt des chansons pour enfants, et je ne prétends absolument pas à l’exhaustivité. Les enfants à qui je l’ai offert l’an dernier ayant bien apprécié, je dépose sur ce blog les fichiers PDF, toujours en licence libre, qui permettent à chacun de fabriquer ça chez soi en quelques minutes.

Chouette_Lenon_A_Colorier

La base, à imprimer sur papier un peu cartonné si possible (idéalement 160 g mais 120 g ça va aussi) c’est cette chouette. Fichier pdf ici : https://toujoursca.files.wordpress.com/2018/10/chouette_lenon_a_colorier.pdf

Comme un calendrier de l’avent, c’est un dessin percé de 24 fenêtres (= 24 jours avant Noël), il faudra prendre un cutter pour travailler cette chouette… au bon endroit. Pour ça, voilà un patron, à superposer très exactement à notre chouette (2 papiers A4 bord à bord), imprimé sur du papier machine, vu qu’on le jettera après.

Chouette_Lenon_carresA_Decouper

Le pdf est là : https://toujoursca.files.wordpress.com/2018/10/chouette_lenon_carresa_decouper.pdf

Donc une fois découpés ces 24 carrés (sur 3 côtés ! ) on peut jeter la feuille des carrés et admirer comme la chouette, en dessous, a des airs de gruyère. Vérifiez que les fenêtres s’ouvrent bien. Il reste à ajouter la dernière couche : le fond, sur lequel apparaissent les dessins au jour le jour. C’est là : https://toujoursca.files.wordpress.com/2018/10/chouette_lc3a9non_images_fond.pdf

Fichier pdf ici : https://toujoursca.files.wordpress.com/2018/10/chouette_lc3a9non_images_fond.pdf

Évidemment, il faut ajuster ce fond aux fenêtres découpées de la chouette (je ne garantis pas l’exactitude des imprimantes, toujours vérifier) puis, une fois calé(un trombone ou deux aident bien) encoller, avec de la colle bâton, sur le verso de la chouette découper. Bien appliquer, découper le tour de la chouette, un trou en haut pour suspendre avec un fil.

Là, il manque une dernière chose : les numéros ! Un calendrier de l’avent ça va de 1 à 24, donc prenez un joli crayon de couleur et numerotez les cases à votre guise, comme ça il n’y aura pas 2 calendriers semblables.

En ce qui me concerne  je mets toujours l’image du faon en numéro 24, car il y a un jeu de mots avec la chanson.

Et donc, les chansons qui vont avec : elles sont là : https://toujoursca.wordpress.com/playlist_calendr/

(2 pages par pdf, coupez les en deux ! De toute façon c’est + sage de fabriquer ces calendriers 2 par 2 : 1 pour soi, 1 pour offrir.

Je suis preneuse de toutes autres suggestions pour enrichir la playlist.

Amusez vous bien et écrivez-moi si des choses vous semblent peu claires.

 

Publicités

Vers la Combade, de nuit

Foret_Masleon_RD979_denuit

Le reflet de la lune était super, mais impossible de s’arrêter sur cette route. Résultat : un croquis à l’aquarelle, de mémoire, une fois rentrée. les lueurs étaient plus ou moins là, qui fréquente la RD 979 pourra voir de quoi il s’agissait.

Ce dessin a des chances d’être mis aux enchères, avec quelques autres, s’ils ont le bonheur de plaire au commissaire priseur, le vendredi 29 septembre 2018 à Lacelle, lors de la fête de la Montagne limousine, au profit de quelques valeureuses associations locales.

Bichro syntone

Syntone14_LN_p001_Bleu

La création radiophonique, c’est comme la création littéraire : en même temps qu’on savoure un récit, on garde la mémoire des circonstances dans lesquelles on l’a découvert. Ici, écouté… même si avec la radio, c’est souvent sur les routes. Mais quand le reportage parle des lieux qu’on traverse, justement ?

Syntone14_LN_p001_Jaune

Quand le reportage éclaire différemment, et le lieu où l’on habite (comment il est vécu par d’autres habitants, comment il est vu par d’autres qui ne font qu’y passer) et le pays dans lequel on vit. Quand ça froisse notre relation à l’Etat, ça bouscule l’intime et le politique… ça s’ancre dans le paysage. Comme une radio locale.

Syntone14_LN_p001

C’est pour parler de ce genre de choses que j’ai proposé ce qui sera peut-être une nouvelle rubrique (« La radio dans le paysage ») pour Syntone.fr/

La chronique n’est pas encore en ligne car il est d’abord dans la belle revue de l’écoute / les carnets de Syntone, imprimée désormais en bichro (3 fois plus de boulot, mais ça me plaît) qui permet de soutenir ce site et ces contenus en accès libres. Le numéro 14  paraît ces jours-ci, allez-lire, et ouïr !

Surtout, aussi, écoutez donc ce reportage sur Radio Vassivière, réalisé lors d’une visite présidentielle en Corrèze et sobrement intitulé « Le Président est fâché » : http://radiovassiviere.com/2017/10/le-president-est-fache/

Makis and co

Au Zoo de Vincennes, parmi les animaux mascottes adorés du public, on compte les lémuriens maki catta. Certains sont dans des cages, d’autres en plein air, sur l’île aux lémuriens.

Très vifs, ceux-là vont et viennent, jusqu’au haut des arbres, provoquant moult commentaires chez les visiteurs réguliers. Ils ont une façon bien à eux de s’enrouler dans leur longue queue, mais aussi de se regrouper en tas de 6 ou 8 sur une branche : plus statiques, mais trop emmêlés pour que je parvienne à un croquis potable.

Les lémurs mongoz, eux, étaient moins imbriqués sur leur branche (le mâle, c’est le roux, de dos). Moins vifs aussi, mais peut-être plus âgés, ou plus contraints par leur cage… la loi du zoo, ça reste de s’esbaudir devant des animaux enfermés.